Abbaye de Hautecombe et le Canal de Savières – 16 septembre 2016

Hautecombe 2Canal de Savières 1Cuivrerie de Lavours

  Abbaye de Hautecombe          Canal de Savières           Cuivrerie de Lavours   

Cliquez sur les images pour les agrandir ainsi que sur les liens en caractères verts pour les ouvrir

♦  Abbaye de Hautecombe   

Hautecombe 

Hautecombe 6

La première visite de notre journée en Savoie a été consacrée à la visite de L’Abbaye de Hautecombe, perchée sur un promontoire  de la rive nord-ouest du romantique lac du Bourget. Elle bénéficie d’un cadre naturel, beau et reposant, mêlant le bleu profond du Lac au vert de la forêt…  Un environnement superbe cher à Lamartine, qui lui a inspiré ce poème considéré comme le fleuron de la poésie romantique.

  

                                                     le-lac-alphonse-de-lamartine

Au cœur de ce merveilleux décor, l’abbaye abrite depuis le 14ème siècle les sépultures de divers souverains de la Maison de Savoie, ainsi que celles  du dernier roi d’Italie Humbert II et de son épouse Marie-José de Belgique. Le site est également classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2011.

Son origine remonte au 12ème siècle, où des moines Bénédictins ralliés aux Cisterciens  s’établirent en 1137 sur les bords du lac, aidés par la famille de Savoie. Les souverains de cette dynastie y furent inhumés jusqu’au 16ème siècle.  Ils choisirent ensuite Turin qui bénéficiait d’une meilleure situation frontalière par rapport au royaume de France.

La pietaA la révolution, l’abbaye fut oubliée puis définitivement abandonnée. A cet abandon s’ajoute le pillage de ses trésors en or, bronze, plomb et cuivre. Plus tard, au 19ème siècle, Charles-Félix-Joseph-Marie de Savoie entreprit sa restauration confiée  au jeune  architecte piémontais, Ernesto Melano, dans un style inspiré du gothique romantique. Elle révèle de nombreuses peintures, bas-reliefs, fresques et statues, en particulier, la Pietà réalisée par Benedetto Cacciatori.

Les moines rejoignirent l’abbaye en 1826 et les souverains de la dynastie savoyarde décidèrent de s’y faire inhumer de nouveau. En 1992 les Bénédictins quittèrent ce lieu devenu trop touristique pour rejoindre l’abbaye Notre-Dame de Ganagobie. Ils seront remplacés par la Communauté du Chemin Neuf.

Audio-guide

Le parcours de la visite audio-guidée, intéressante et variée,  permet de nous dévoiler l’architecture très particulière de l’abbatiale, impressionnante par sa décoration et ses œuvres remarquables. A côté de l’abbaye, la grange batelière, dernière répertoriée en France, accueille des expositions et des concerts.

Après cette attrayante matinée culturelle, il est temps de faire place à la “gastronomie”, afin de découvrir  la table  de La Ferme du Bulle”, un restaurant discret et authentique.

♦  Restaurant La Ferme du Bulle

HOME_01

Pouce levé Carte menu 2

Avant de passer à table, nous sommes reçu dans  l’ambiance chaleureuse du caveau de la ferme, pour une dégustation des vins de Savoie et quelques produits régionaux.

Le restaurant de La Ferme du Bulle est un lieu agréable, l’accueil est convivial, la cuisine excellente, mijotée avec de savoureux produits de pays. La délicatesse est au rendez-vous. On a également  apprécié  la qualité du service.

♦  Croisière sur le canal de Savières

Chanaz Croisières - 1

Canal de Savières 2

Au fil du canal

Tout au long d’un parcours d’environ 4,5 kilomètres à bord du bateau électrique à aube, cette croisière commentée par le capitaine, nous a permis de découvrir le canal de Savières, au fil de ses eaux tranquilles, en plein cœur de la charmante région de Chautagne, connue pour la grande diversité et la beauté de ses paysages. Après quelques minutes de navigation à l’extrémité nord du lac du Bourget, le bateau repris le même itinéraire pour rejoindre l’écluse de Chanaz, puis le Rhône afin d’accoster à Lavours.

Le canal sert également de déversoir naturel aux eaux du Lac du Bourget avant leurs confluences avec le Rhône et inversement lorsque le fleuve est en crue. C’est une particularité, puisque l’on recense très peu de cours d’eau dont le sens du courant s’inverse.

Canal de Savières 6

Canal de Savières 5

Le canal de Savières a toujours été utilisé  comme voie navigable. Il  a constitué  au fil des siècles la principale artère de communication entre la France et la Savoie.

À partir du 19ème siècle, il est aménagé afin de rendre la navigation fluviale  plus aisée. Il acquiert  sa configuration actuelle en 1985 lorsque la Compagnie nationale du Rhône procède à l’installation des derniers équipements, en particulier  l’écluse de Chanaz ainsi que le  barrage de Savières.

                                                                      (Cliquer sur l’image ci-dessous)

Photo aérienne

♦  Cuivrerie de Lavours

Cuivrerie 2

dscf0088

dscf0083

La journée se termine par la visite de la fabrique avec démonstration de l’artiste Alain Villamor, qui était assisté de notre charmante Présidente Christiane. Comme son père avant lui, il utilise la technique de repoussage et travaille à l’ancienne. Il fait partie des derniers artisans du cuivre en france.

De père en fils, la maison Villamor a sélectionné dans sa boutique une remarquable collection d’objets d’art en cuivre de Dinanderie, laiton, fer ou étain : objets décoratifs, bijoux, lampes traditionnelles à pétrole…

♦  Diaporama photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

♦  Votre avis nous intéresse

Réagissez, proposez …      Ce site se veut participatif, ainsi vous pouvez nous faire part de vos remarques, suggestions et propositions.

Il suffit de cliquer sur le lien suivant “Nous contacter” pour laisser votre message.

Depuis sa création, en novembre 2014, le site a enregistré 7240 visites, soit une moyenne de 322 visites par mois.

                                                                                

 

Laisser un commentaire