Sortie du 26 avril 2016 à Romans-sur-Isère

Jardins du musee de la chaussure a Romans-sur-Isere France

Musée de la chaussure 01

Musée de la chaussure

Digital Capture

 

 

 


  ·  Chaussures “Made in Romans

Chaussures Made in RomansL’atelier de fabrication “Made in Romans” est la première visite de notre programme.

Le groupe Archer a fait le pari de mettre en place un atelier cuir à Romans-sur-Isère, ville sinistrée par les départs des grands noms de la chaussure.

Cité emblématique des célèbres griffes, Kélian, Jourdan, Clergerie, les chaussures “Made in Romans”, comme le caractérise  son appellation, sont fabriquées à 100% à Romans suivant des techniques artisanales.

Le groupe Archer qui a lancé cette marque s’appuie sur le savoir-faire et les compétences d’anciens collaborateurs de Kélian et Jourdan.

En plus de ses collections homme et femme, “Made in Romans” fabrique sur demande des petites séries pour des stylistes ou des défilés, et propose d’exécuter de la sous-traitance pour des  marques réputées.

L’enseigne a fait le choix de privilégier les circuits courts et les matières premières locales de qualité. En dehors des semelles qui proviennent d’espagne, plus de 90% des fournitures (cuirs et matières premières) utilisées sont achetées dans un rayon de 20 kilomètres autour de Romans.

Les cuirs proviennent de la dernière tannerie Roux de Romans.

Au delà des chaussures, le groupe propose une collection maroquinerie, (portefeuilles, porte-cartes, porte-stylos ou porte-clés en cuir).

“Made in Romans” revendique une grande qualité et un modèle de développement déontologique et a fait le choix de créer des chaussures classiques et confortables.

  ·  Ravioles “Mère Maury

Mère MauryNotre seconde visite nous conduit à la célèbre maison fondée en 1873 par Marie-Louise MAURY, une  cuisinière réputée de la Drôme, ainsi que  son restaurant, mitoyen de la Banque de France, au centre-ville de Romans, “Le Café de la Banque MAURY”. C’est ici que Marie-Louise MAURY se plaisait à faire déguster ses ravioles aux gastronomes et aux industriels de la chaussure. Elle proposait aussi ses produits aux restaurateurs, mais également aux particuliers, en affichant sur sa vitrine, cette mention visionnaire  “On porte à domicile”, nous sommes en 1907…

La maison “Ravioles MÈRE MAURY” est membre de l’association pour la “Défense de la Véritable Raviole du Dauphiné”  et bénéficie d’une appellation d’origine avec une indication géographique protégée.

Outre les Ravioles Traditionnelles, elle développe une gamme de Ravioles Originales pour les professionnels de la restauration (Cyril Lignac et les Ravioles de la Mère Maury) avec notamment les ravioles au chocolat (entremets et desserts), en proposant un suivi de la “saisonnalité”, ainsi qu’une gamme de sachets surgelés  pour le détail haut de gamme (Cf. en cliquant ici)

Les ravioles « MÈRE MAURY » bénéficient d’un positionnement différenciant, haut de gamme, à l’image de ses boutiques (Cf. en cliquant ici) et sont Labellisées “La belle Drôme”  (Cf. en cliquant ici), référent très qualitatif du produit de terroir français et de la drôme, dont les membres sont rigoureusement sélectionnés.

Par ailleurs, la “MÈRE MAURY” est fréquemment sollicitée par les médias, afin de promouvoir sa production de ravioles. Vous pouvez découvrir le reportage “100% Mag” de M6 (en cliquant sur celui-ci).

L’enseigne a été rachetée en 1998 par Serge Manoukian.  C’est son fils Grégory qui s’est chargé de nous présenter l’atelier de fabrication, ce mardi 26 avril.

Mère Maury photo ancienneMère Maury 1

A l’issue de ces deux visites tous les participants se sont retrouvés au restaurant “Le Grill Gourmand”, une très bonne table située dans la périphérie de la ville.

  ·  Restaurant Le Grill Gourmand

Feuille blanche 1

Menu modifié





 Kir de bienvenue 

La caillette de la Drôme servie tiède au vin rouge 

La cuisse de pintade sauce forestière, écrasée  

de pomme de terre à l'huile d'olive et ciboulette

La tarte aux pommes caramel beurre salé

¼ de vin par personne  

Café

 

 (Cliquez sur les images pour les agrandir)

 20160426_220160426_1020160426_7

 20160426_920160426_620160426_4 - Copie

  ·  Musée international de la chaussure

  Cette dernière visite de la journée nous inviteMusée de la chaussure Romans à nous immerger dans 4000 ans d’histoire de la chaussure où des grands noms de la mode sont exposés.

Union singulière que cet ancien couvent de l’ordre de la Visitation, construit entre le XVIIe et le XIXe siècle, abritant le bâtiment et les jardins du musée international de la Chaussure,  qui est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques regroupant une collection constituée de 13.000 pièces.  Indépendamment des modèles de chaussures, des plus classiques aux plus extravagants, la collection propose également des outils, des machines et des documents audiovisuels retraçant l’histoire de la mégisserie, de la tannerie et de la chaussure, la richesse du savoir faire des fabricants romanais. Des tableaux du XVIIe au XIXe siècle évoquent l’univers de la fabrication ancienne et de la représentation de cet objet fonctionnel tout autant que créatif. La création contemporaine de ce patrimoine en perpétuelle expansion n’est pas oubliée, grâce aux nombreux dons de couturiers tels que Vuitton, Paco Rabanne ou Hermès.

Le musée international présente une collection inédite des modèles crées par Charles Jourdan dans les année 60. L’escarpin, la chaussure emblématique de l’époque, a été portée par des stars comme Marlène Diétrich et Marylin Monroe.

Marlene DietrichMarylin Monroe

Cliquez sur les images pour les agrandir

Laisser un commentaire