Sortie en Savoie – Château de Miolans – Conflans

Pour une quarantaine d’Anciens Poma, une nouvelle escapade a été prévue, ce jeudi 25 avril, au départ du parking Géant Casino de Fontaine à destination de la combe de Savoie* au pied du massif des Bauges, dans l’ancien duché de Savoie, qui constituait un axe de passage stratégique entre l’Italie et la France. Ce haut lieu de circulation sur l’itinéraire des Alpes, a fait l’objet par le passé de l’édification de nombreuses fortifications, dont celle des seigneurs de Miolans, qui contrôlaient avec leur forteresse, la majeure partie de ce territoire.  Le château est inscrit depuis 1944, au titre des monuments historiques. Il est l’un des sites les plus visités de Savoie.

Notre deuxième destination nous amène, plus loin, au nord de la Combe de Savoie, à la cité médiévale de Conflans, un ancien bourg fortifié, implanté sur un promontoire rocheux.  C’était aussi un autre carrefour stratégique, qui permettait de surveiller les communications du Val d’Arly,  de la Combe de Savoie et de la vallée de la Tarentaise.

* (Chaque mention en italique dans le texte de couleur bleue, correspond à un lien web externe)
 
 

Avant d’entreprendre la visite du château, nous vous invitons à  découvrir le site impressionnant de la forteresse, vu du ciel …

     (Cliquez sur le lien ci-dessous, puis sur la flèche de la vidéo)

https://youtu.be/hZbGQ0J9mPE

La famille de Miolans (XIème-XVIème siècle) comptait parmi les plus anciennes et les plus influentes de Savoie. Le château évolua au cours du Moyen Age à l’initiative des puissants seigneurs de Miolans qui le dotèrent  d’un système de défense très efficace,  constitué de quatre fossés,  deux ponts-levis, deux herses  et cinq portes.  La cour basse était protégée par une  enceinte polygonale flanquée des tours du XIVème et XVème siècle.                                                                                                      Actuellement, le château abrite aussi un charmant jardin d’inspiration médiévale.

Au delà de la découverte du château vu du ciel et après avoir pris connaissance de l’historique de ses origines, il     reste à explorer ce qui subsiste de son démantèlement, après la révolution et sa mise aux enchères en 1794.

Enfin, le car parvient au château, malgré une fin de parcours difficile dans la traversée du village    de Miolans.  Deux groupes sont constitués pour entreprendre la visite, qui commence devant le chatelet,  afin de se poursuivre à l’intérieur de la forteresse dans la partie visitable,  comprenant     le souterrain de défense, le jardin médiéval, la tour Saint-Pierre et le donjon.                                    L’histoire tumultueuse de ce site,  nécessitait bien son approche avec les deux excellents guides-conférenciers de la fondation Facim, qui nous ont accompagné tout au long de la matinée.

 

Les défenses de ce château médiéval n’étant plus à la hauteur des impératifs tactiques des guerres du XVIème siècle,      le duc Emmanuel-Philibert de Savoie décida alors de le transformer en prison d’état,  comme la Bastille pour les rois    de France.  Parmi les plus illustres prisonniers  qui ont séjourné à Miolans,  le sulfureux marquis Donatien Alphonse-François de Sade, a été détenu plusieurs mois entre 1772 et 1773, à la suite de l’affaire des quatre filles de Marseille.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Condamné aux arrêts, Il est traité avec les égards dus à son rang et occupe la cellule du Trésor, plutôt que celle du Purgatoire ou de l’Enfer et dispose d’un régime de semi-liberté dans l’enceinte de la forteresse…  Ce privilège lui a permis de préparer son évasion en compagnie de ses deux codétenus, son valet Latour et  François-Marie de l’Alée, baron de Songy, de telle manière que le soir du 30 avril 1773, ils parvinrent à s’évader par une fenêtre du logement    de leur gardien et complice.  Le lendemain matin, Monsieur de Launay,  le commandant de la forteresse, découvrira    trop tard les cellules vides, hormis une lettre du marquis, qui s’excusait de son départ …!

De plus, le château de Miolans fit naître bien des légendes, qui font partie du patrimoine savoyard, dont la tragédie romantique de Yolande, l’infortunée épouse du puissant seigneur de Miolans.

Cette légende est également racontée par Cédric Brunier,  professeur d’histoire-géographie et accessoirement guide au château de Miolans, dans le cadre d’un reportage qui a été diffusé le 10 juillet 2018, sur France Bleu Savoie ….

(Cliquez sur le lien ci-dessous, puis sur la flèche rouge de la diffusion)

https://www.francebleu.fr/emissions/les-chateaux-en-pays-de-savoie/pays-de-savoie/le-chateau-de-miolans-la-legende-de-yolande

Il semblerait qu’une autre version de cette légende révèlerait que le chevalier servant de Yolande, aurait survécu à l’agression meurtrière du sinistre Geoffroy de Miolans  …    Pour vous en convaincre, un portrait du miraculé figure parmi toutes les photos du diaporama, à la fin de l’article.

 

Après la visite de Miolans, il est l’heure de rejoindre le restaurant “La Maison des Pêcheurs”, qui se trouve à quelques kilomètres en direction d’Albertville.

L’établissement bénéficie d’un cadre agréable, au bord d’une pièce d’eau entouré de verdure. L’accueil est sympathique dans une salle à la décoration moderne et attrayante.

 

Le personnel, majoritairement jeune, nous sert l’apéritif accompagné        d’une petite friture à partager. Pour la suite du repas, vous pouvez la découvrir, en cliquant sur le menu à gauche de la page.                            La cuisine est simple, mais délicieuse et en prime, le digestif est offert.                   

                                                             

 

Après la pose déjeuner,  nous parvenons à la  deuxième destination de la journée,  la cité médiévale de Conflans,     perchée sur les hauteurs d’Albertville.  A travers les siècles, à l’abri derrière son enceinte du XIVème siècle, elle a         su garder son charme de bourg médiéval. La porte de Savoie et la porte Tarine, XIVème et XVème siècle, inscrites         au titre des monuments historiques, surveillent les entrées de la cité.

A l’intérieur de l’enceinte, on découvre la grande place avec ses demeures de caractère, principalement, la Maison   Rouge,  édifice du XIVème siècle, inscrite aux monuments historiques, qui abrite l’espace muséographique. Près de        la Porte de Savoie, l’église Notre-Dame-de-l’Assomption, ou Église Saint-Grat, inscrite aux monuments historiques,   dont la façade révèle un décor de fresques en trompe l’œil,  est un endroit incontournable.  A l’intérieur de l’église,         le riche mobilier est composé notamment, d’un retable monumental doré à l’or fin de 1708 et d’une chaire en noyer ornée des quatre évangélistes. Derrière la grande place, se trouve la tour Sarrasine, située dans un jardin dominant         Albertville, de même que l’esplanade de la Grande Roche, qui tire avantage d’un magnifique panorama sur la vallée. Installés à l’écart du bourg,  le château Rouge du XVème siècle,  ainsi que le château Manuel de Locatel du XVIème siècle, ont été remaniés au fil des siècles, tout en conservant un certain cachet.

Cette agréable journée s’est terminée vers 17 heures 30, avec l’arrivée du vent annonciateur de la pluie, alors que la météo était plutôt clémente jusque là …                                                                                                                              

Il est donc temps de quitter la cité médiévale.

 

 

DIAPORAMA PHOTOS

Ce diaporama nécessite JavaScript.

5 comments

  • camille cottet

    Bravo GERARD, tu es un vrai reporter; merci pour tout ce que tu fais pour l’association.

    merci aussi à tout le bureau pour leur investissement.

    Camille

  • moutard

    J ai découvert ce beau château et cette belle journée grâce a ce beau reportage
    Merci Gérard pour ton investissement mais personne ne va oser la concurrence … pour prendre ta place ..
    Christiane

  • Buonomo Brigitte

    Très beau reportage Gérard qui permet même à ceux ne pouvant aller aux sorties de l’association de visiter par ton action. Comme dis Kiki cela va être compliqué de te remplacer bien que je comprends ton envie d’en laisser un peu à faire par d’autres… Bonne continuation et bises à tous
    Bibi

  • Julien ORTHOLLAND

    Bonjour

    Je lis souvent les publications de votre site, les articles sont en général bien documentés. Comme je suis savoyard et originaire de la combe de savoie, votre reportage m’a donné envie d’aller visiter le château de Miolans que j’ai pas eu l’occasion de voir de près.

    Julien ORTHOLLAND

  • Marie-Christine GRANGE

    Merci au grand reporter sans frontières Gérard BILLOUD qui a longtemps fait preuve de son goût de nous faire partager ses compte-rendus de sorties et ses belles photos (même si on ne faisait pas partie de la sortie, on pouvait presque partager de bons moments!!)

Laisser un commentaire